T +41 22 700 13 60

Ettore Sottsass

Sommaire: Ordinateur Elea 9003 | Ceramica delle tenebre | Secrétaire Barbarella | Bague or, argent, jade | Machine à écrire Valentine | Fauteuil tappeto Volante | Etagère Casablanca | Wolf House | Couverts Nuovo Milano | Montre Tissot

Pour cette nouvelle édition nous avons demandé à Monsieur Philippe Thomé de nous rédiger une newsletter sur  Ettore Sottsass.
Philippe Thomé, Professeur d’Histoire de l’Art à l’Université de Lausanne, que nous remercions vivement,  est un grand connaisseur de son œuvre.

Son nouveau livre « SOTTSASS Edition Phaidon» est  fascinant. Nous en conseillons vivement la lecture à tous  ceux qui veulent approfondir leurs connaissances sur ce grand Architecte et Designer.

Ettore Sottsass | 1917 – 2007

Sottsass est né à Innsbruck en 1917, d’une mère autrichienne et d’un père italien.

Il obtient son diplôme d’architecte en 1939, à l’école polytechnique de Turin. À la fin de la guerre, il s’établit à Milan.

En 1958, Sottsass devient responsable du design chez Olivetti – cet engagement professionnel durera plus de vingt ans. Parallèlement, il développe de nombreux projets, dans des disciplines extrêmement diverses (mobilier, design industriel, architecture d’intérieur, graphisme, etc.).

Dès le début, il accorde la plus grande importance au caractère sensoriel des objets. Ce qu’il exprime par l’exploitation des formes, des couleurs et des matériaux. Ainsi, il cherche à étendre le langage du design fonctionnaliste alors dominant.

Selon lui, il doit satisfaire l’ensemble des besoins de l’utilisateur – sur les plans aussi bien pratiques que psychologique. Sottsass constate la valeur anthropologique des objets et, donc, la complexité de la tâche du designer : contribuer à définir une parcelle de l’environnement artificiel – au centre duquel c’est l’individu et son histoire qui tiennent le rôle principal.

Son travail est nourri de ses nombreuses expériences existentielles, au nombre desquelles les voyages occupent une place essentielle : l’occident (Amérique) ou l’orient (Inde, Japon).

Au début des années quatre-vingt, Sottsass rassemble autour de lui un certain nombre de designers et d’architectes aux affinités et à la sensibilité communes : il propose alors leurs réalisation sous le nom de Memphis. Il s’agit là d’un épisode majeur dans l’histoire récente du design, un mouvement dont l’écho se fait encore entendre aujourd’hui.

La parenthèse Memphis refermée, Sottsass se consacre plus que jamais à l’architecture proprement dite – tout en réalisant d’innombrables projets, dans des champs extrêmement variés.

Il s’éteint à Milan en 2007, à l’âge de 90 ans.

Le design ne signifie pas donner une forme à un produit plus ou moins stupide, pour une industrie plus ou moins sophistiquée. Il est une façon de concevoir la vie, la politique, l’érotisme, la nourriture, …

S'enregistrer à la newsletter

Prénom*ce champ est requis
Nom*ce champ est requis
email*ce champ est requis
entrez le codedmXi84

Merci pour votre enregistrement!